ENTRE et le dessin

Du lien

Dans ses shootings pour des magazines de mode comme dans ses travaux personnels, Fergus Padel capture la lumière douce qui vient caresser les corps qu’elle photographie, leur donnant un sentiment de sincérité à fleur de peau. Grégoire Gitton, lui, s’amuse à détourner les images de notre monde contemporain (pornographiques notamment), qui, une fois transposées par le biais du dessin, deviennent, de par la délicatesse du trait et l’attention portée aux détails, des images précieuses. Ici et là, une connexion émotionnelle, une intimité relationnelle, authentique ou forcée, mais toujours exhibée.

MIRCEA SUCIU : "Le contexte n’est qu’une excuse pour se justifier de mauvaises actions"

Dans un univers oscillant entre réalisme historique et ironie surréaliste, les toiles en noir et blanc et les dessins au fusain de l’artiste roumain Mircea Suciu mettent en scène un constat cinglant : la tendance humaine à toujours répéter les mêmes erreurs à travers l’histoire, et l’incapacité de l’homme à apprendre de son passé. Le propos est brut et engagé, l’œuvre ne l’est pas moins.

Temps suspendu : Mircea Suciu vs. les natures mortes hollandaises du XVIIe siècle

Dans l’univers sombre qui se déploie à travers les œuvres de Mircea Suciu, les personnages mis en scène par l’artiste semblent prisonniers de situations qui les dépassent, et dont les ficelles seraient tirées par des forces absentes de la représentation, mais néanmoins terriblement présentes. Au contraire, c’est bien l’homme qui est absent des natures mortes hollandaises du XVIIe siècle. Et pourtant, avec une forte connotation moralisatrice à décoder qui lui est clairement destinée, tout est là pour lui rappeler sa vaine condition d’être humain voué à disparaître.

Album de famille - Charlotte Victoire Legrain

Sur des photographies anciennes récupérées à droite à gauche, Charlotte Victoire Legrain intervient à la main, armée de stylos et de feutres de couleur, détournant les histoires et souvenirs personnels véhiculés par ces clichés, pour créer de nouveaux récits ouverts, tout aussi touchants qu’inquiétants.

look cool

Visuel : Katie Fechtmann (collectif MAZK)

Pages