Arts

Oubliés

D’une œuvre à l’autre (sculptures, dessins, installations), le duo d’artistes Martine Feipel et Jean Bechameil interroge l’expérience et la perception de l’espace. A travers leur série de douze dessins découpés Dernier Souffle, ils évoquent la beauté des barres d’immeuble de banlieue dynamitées, s’effondrant dans un ultime sursaut. Dans sa série de photographies Olaf, Pierre Toussaint tente, avec pudeur, d’approcher un SDF ayant trouvé sur les bords du Rhône un ultime refuge, loin de l’agitation du monde qui l’a depuis longtemps oublié.

Loïc Lusnia / Saint-John Perse

« L'exil n'est point d'hier! l'exil n'est point d'hier! "Ô vestiges, ô prémisses",

Dit l'Étranger parmi les sables, "toute chose au monde m'est nouvelle!... " Et la naissance de son chant ne lui est pas moins étrangère. »

Gianluca Gamberini - Réminiscences

Ayant travaillé en tant qu’assistant-réalisateur pour de grosses productions hollywoodiennes ou des films d’auteur (Woody Allen, Spike Lee), c’est dans ce contexte que Gianluca Gamberini a commencé à photographier les décors abandonnés de Cinecittà, mythique studio de cinéma italien aujourd’hui menacé de fermeture, mais où semblent pourtant encore planer les âmes de ceux qui ont fait les grandes heures du septième art à l’italienne. Au cœur de ses architectures de pacotille, illusion et réalité se confondent, dans un soupçon de nostalgie.

Théo Mercier : Que reste-t-il ?

DU FUTUR FAISONS TABLE RASE – une énorme banderole trônait au-dessus du plateau de la Maison des arts de Créteil, au printemps dernier. Le festival EXIT battait son plein en s’offrant la première mise en scène de Théo Mercier, trublion hors pair, artiste à l’ascension fulgurante depuis son très remarqué Fast and Curious au Salon de Montrouge en 2009 jusqu’au prix Marcel-Duchamp pour lequel il était nominé cette année.

Masque éco-terroriste

Illustration : Mass Confusion (Elise Flory et Farid Mekbel)

Pages