Arts

Je vais et je viens

Dans La Mer, Ange Leccia filme d’un point de vue frontal inhabituel le va-et-vient des vagues sur le rivage corse, où, dans un mouvement régulier, l’écume blanche vient s’échouer sur le sable noir. Dans Les Oiseaux, Laurent Grasso capture le vol de milliers d’étourneaux au-dessus de la ville de Rome, chorégraphies célestes pleines de mystères, lointaines réminiscences des augures antiques. D’une vidéo à l’autre, un dispositif minimaliste qui invite à la contemplation, provoque l’abstraction et défie l’intemporalité.

Erik Kessels : "24 HRS of photos", un tsunami flot-ographique

Les dernières Rencontres de la photographie d’Arles ont vu déferler un tsunami d’images à travers l’installation d’Erik Kessels, « 24 HRS of photos ». Vingt-quatre heures de photos déversées dans l’évanescent flux cybernétique s’y matérialisent en une marée d’images papier, un flot photographique submergeant physiquement le visiteur qui pénètre dans la salle d'exposition du palais de l'Archevêché.

Mikhail Palinchak Jr - Le sens

C’est dans les rues de Kiev, la capitale ukrainienne, que Mikhail Palinchak Jr, fils du célèbre photographe de nu du même nom, prélève des corps en mouvements, couleurs, ombres ou surfaces, autant de fragments urbains qui tendent vers l’abstraction.

Marie Wagner / François de Malherbe

« Beauté mon beau souci, de qui l'âme incertaine

A comme l'Océan son flux et son reflux:

Pensez de vous résoudre à soulager ma peine,

Ou je me vois résoudre à ne la souffrir plus. »

François de Malherbe

BOUCHRA KHALILI : "Comment naît une parole qui résiste ? Comment s'incarne-t-elle ?"

Si Bouchra Khalili interroge les idées de migrations et d’identité à travers ses installations vidéo, c’est avant tout la prise de parole et son incarnation qui guide sa recherche artistique. Au gré des rencontres, elle compose une oeuvre modeste et pourtant saisissante qui articule le subjectif et le collectif, le réel et l’imaginaire.

Pages