ENTREvoir. Un cadrage au tiers nous fait voir les choses autrement.

Vaisseaux fantômes - Yves Marchand et Romain Meffre

Dans la veine de l’urbex -cette mode de l’exploration urbaine-, Yves Marchand et Romain Meffre captent à travers l’objectif de leur chambre photographique les vestiges de notre temps. Après deux séries très remarquées consacrées à la ville en déclin de Detroit et à l’île japonaise abandonnée de Gunkanjima, ils restituent cette fois-ci l’immensité d’entrepôts industriels en ruines en Europe et aux Etats-Unis, semblants d’un monde au bord de l’oubli.

Voyage d'hiver - Abbas Kiarostami

Cinéaste iranien palmé à Cannes et reconnu dans le monde entier, Abbas Kiarostami est aussi photographe et poète. De ses photographies en noir et blanc de paysages enneigés se dégage un minimalisme poétique entre réel et irréel. Un voyage d’hiver où l’artiste ne cherche rien d’autre que « d’éprouver du bonheur au milieu de la nature ».

Littoral écharpé - Anne Paulus

Puisant dans une grammaire picturale issue du monde minéral et de l’univers cartographique, Anne Paulus cherche les pulsations et les turbulences internes de l’acier qu’elle creuse à l’aide d’outils et d’acide. De son empreinte sur le papier apparaissent alors des territoires imaginaires, aux confins de la planéité et du relief, qui orchestre une plongée méditative spatiale et temporelle.

Désirs échevelés - Donald Gjoka

Photographe de mode, Donald Gjoka aime à jouer avec les codes du genre pour créer des séries minimalistes et contrastées, où l’épure du noir et blanc, la captation du mouvement et les jeux de cadrage donnent une véritable force d’abstraction à ses clichés. Plongée dans un flux de sensations.

Votre attention - Marcus McAllister

Impossible de croiser Marcus McAllister, artiste d’origine américaine installé à Paris depuis 1996, sans son carnet à la main. Extension de son corps, cet « estomac onirique », comme il aime à l’appeler, lui permet de digérer les idées et les images qui lui viennent à l’esprit au hasard du quotidien. Dans ses pages, complexes et oniriques, s’enchevêtrent dessin, écriture et aquarelle, figuration et abstraction, symbolisme et surréalisme. La part intime et spontanée de son œuvre.

Pages